2008 : Voisinages

Collectif De main à main

                            Création et mise en scène collective

 Texte: Anne-Marie Schoen.   Musiques: Juliette Brousset, Marcus Ehrlich, Janis Hug

 Avec         Juliette Brousset………   jeu, chant, danse, acrobatie 
                      Marcus Ehrlich.........….   jeu, saxophone
                      Janis Hug………………..   jeu, trompette
                      Anne-Marie Schoen…...   performance

 Ce spectacle a été crée en 2005 avec Clément Haberbusch au saxopone.

 

cf pour tout bagage le corps

 

 

 « Voisinages » est un spectacle résolument non élitiste et s’adresse à tous les publics. Quatre personnages dont les chemins se croisent, s’harmonisent ou se télescopent à l’intérieur d’un univers visuel épuré et dessiné par les 19improvisations de trois musiciens de grand talent.

 Dans une rue ou une cage d’escalier... de porte à porte, de curieux personnages évoluent de rencontres prudentes ou amicales en disputes dansées ou en scènes de séduction acrobatiques.

Plutôt que de raconter une histoire, « Voisinages », donne un aperçu imagé ,  poétique et parfois drôle des relations que chacun de nous peut entretenir avec son voisin.

Le mot disparaît au profit de l’image d'une matière, la porcelaine, qui voyage d’un individu à l’autre, d’un corps à l’autre en adoptant des fonctions poétiques.

 

            Le spectacle prend naissance avec la performance de la plasticienne Anne-Marie Schoen, la femme en blanc.

La porcelaine en forme de bloc entre ses mains prend l’emprunte de parties de son corps, morceaux de carapace qu'elle replace au fur et à mesure autour d’elle, s‘enfermant dans sa propre image jusqu’à ce que que la comédienne pénètre dans son univers et l'en fasse sortir… La pôrcelaine se métamorphose alors en balles de jonglage et en barbotine pour servir de peinture aux musiciens qui décident de repeindre le ciel ...

Le mouvement et l’énergie déployée dans le geste autour de la terre amène une dimension esthétique au spectacle à la fois concrète mais aussi ouverte à toutes les interprétations du spectateur.

 

            Avec le saxophoniste, le trompettiste et la chanteuse, aux compositions et aux improvisations jazzistiques, le public est entraîné par la dynamique d’un spectacle dans lequel on ne sait plus où donner de l’œil tant l’action se déroule en continu d’un coin à l’autre de la scène.

Les spectateurs partagent un moment de vie intense avec ces quatre personnages apparemment imaginaires mais qui finalement nous ressemblent beaucoup.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :