1999-2004 : Pour tout bagage

Performances et installations, Mulhouse, Wattwiller, Kingersheim

 10 Wattwiller 1999

1999 Wattwiller : "Pour tout bagage » est une réflexion sur le déplacement des populations. Elle va de l’errance volontaire du voyage ou des vacances à celle, plus violente des déplacements nécessaires ou forcés. On pense d’abord ici aux boat-people ou aux drames récents du Kosovo. Les individus deviennent des paquets ballotés au gré des caprices d’on ne sait quelle volonté. L’eau est l’élément de tous les transports et des grandes errances, symbole de frontière, de séparation, de distance."  Sylvie de Meurville

1999 Mulhouse: Fête du quartier de la Fonderie. Parc Jacquet. A l'initiative de l'association ARTER ENSEMBLE. Sur la pelouse des objets-mémoire: cendres, bois flottés, galets, tessons, vêtements…

J'emballe J'annote, je ficelle…Les passants m'aident, surtout des enfants…

  

09 Mulhouse 1999

 Les paquets s'installent successivement dans les bibliothèques de Mulhouse avec les photos de Franck Lallemand sur les tsiganes: "Voyageurs en Franche-Comté."

 1999 Kingersheim. Déballage. Après avoir été transporté lors de leur performance dans les rues de la ville par un groupe de comédiens, les paquets sont déballés sur une pelouse et leur contenu trié avec l'aide des passants. La fête finie je refais mes bagages.

Ensuite : J’ai travaillé sur ce thème du bagage devenu de plus en plus l’image de bagage intérieur, tantôt lourd tantôt léger.

Il s’en est également suivi plusieurs séries de pièces en  céramique. 

 

 19 céramique 2003 35x35x35cm

 Objets témoins de ce qui tisse une vie

Petits riens et fleurs séchées

Sans eux, il reste aux hommes leur mémoire et leurs mains nues

Parfois ils n’ont laissé que des bagages abandonnés

des demeures vides

Une trace dans la mémoire d’autres hommes.

  ".. des cubes de terre, un peu bombés, petits, moyens ou même très grand…Au-dedans air et lumière circulent...Une façon de dire que l’essentiel se réduit à très peu puisque l’humain est encore capable de s’inventer avec rien dans les poches qu’un trace du passé, un paquetage de mémoire que traduit si bien la terre…" Pascale Nobécourt

 2004 Jardins ouvriers Wesserling : Les ballots d’origines y ont fini leur parcours, investis par la végétation. Seuls les trois premiers que j’avais apportés avec moi dès la première performance sont encore accrochés chez moi…prêts à reprendre la route ?

Pour voir d'autre images suivre le lien : Pour tout bagage... 1991 à 2004 performances,installations, céramiques, travaux sur papier.